Tuesday, July 04, 2006

L'OII et la diversité


Organisation Internationale des Intersexué-e-s
www.intersexualite.org
Note du président

Je me refuse à prendre publiquement position pour ou contre tel ou tel membre ou groupe associé avec l'OII. En tant que président, j'estime que c'est de ma responsabilité de laisser les personnes dire ce qu'elles sentent importantes pour elles, pas d'exprimer publiquement mon accord ou mon désaccord avec elles. Mes propres positions se trouvent dans tous les articles que j'ai écrits. D'autres sont libres d'être en désaccord et de se faire entendre. Il y a bien trop de manières d'être intersexué-e pour qu'une personne seule puisse parler au nom de toute la communauté des personnes intersexuées. Moi-même je ne peux pas parler pour toute cette communauté mais seulement pour un certain segment. D'autres personnes intersexuées ont une expérience différente et d'autres perspectives que les miennes. Elles ont le droit de se faire entendre, même si certaines de leurs vues ne correspondent pas à celles de certaines personnes ou de certains groupes.

Je reçois souvent des demandes au sujet de certains articles ou au sujet de certaines opinions exprimées sur le site de l'OII. Il arrive fréquemment que la personne qui m'écrit considère que l'intersexualité est une identité de genre, ce qui est le cas pour certaines personnes. Mais l'OII n'est pas seulement une organisation qui regroupe les personnes qui s'identifient comme intersexes, mais pour toutes celles qui sont physiquement intersexuées quelle que soit leur identité et toutes celles qui ont une identité intersexe. Elle regroupe également des personnes alliées qui sont souvent en désaccord entre elles. L'OII accueille des alliés de toutes les communautés, mais le fait que ces communautés puissent être en désaccord entre elles est une questions sur laquelle nous sentons que nous n'avons pas à nous engager. Nous sommes simplement très heureux de constater que de nombreuses communautés sentent qu'elles partagent les mêmes buts que nous, en ce qui concerne la défense des droits humains et la lutte contre le sexisme.

Il m'est difficile de répondre autrement que de mon propre point de vue aux questions concernant la transsexualité, l'homosexualité, l'hétérosexualité, les "troubles" de l'identité de genre (ou les soi-disant troubles de l'identité de genre) ainsi qu'aux désaccords en ce qui concerne les opinions exprimées sur ce sujet. Et mon opinion sur ces sujets ne sera pas nécessairement partagée par les autres. Les membres sont libres d'avoir des opinions diverses et aussi des opinions qui ne sont pas "politiquement correctes" pour certaines personnes.

Il y a une grande diversité d'opinions entre les différents membres. Personne ne parle pour toute l'OII. Tous les membres le font.

L'expression de l'opinion d'une personne ou d'un groupe ne signifie pas que l'ensemble des membres de l'OII la partage ou ne supporte pas certains groupes ou communautés. Le fait qu'il y a des désaccords entre les communautés LGBT et au sein de la même communauté ou entre les féministes n'est pas essentiel pour l'OII. Pour cette dernière, s'impliquer dans la résolution de questions relevant des personnes transsexuelles, des lesbiennes, du féminisme, des gay, serait s'écarter de son but essentiel – la visibilité des personnes intersexuées et la défense des droits humains quelle que soit leur identité. Les personnes intersexuées auront une myriade d'opinions sur ces sujets. L'OII considère comme son devoir de les laisser exprimer leur propre opinion. Nous commençons à peine à avoir une voix. Censurer un petit groupe déjà terriblement marginalisé parce que certains de ses membres expriment des opinions qui ne sont pas politiquement correctes pour certaines autres identités ou certains groupes ou pour d'autres mouvements politiques n'est pas le but de l'OII. Notre but consiste à aider les personnes intersexuées à avoir non pas une voix mais de nombreuses voix.

Merci pour votre soutien et pour nous écouter

En solidarité,
Curtis E. Hinkle
President de l'OII
Organisation internationale des intersexué-e-s
www.intersexualite.org

1 comment:

Karl said...

Vous devriez lire ce témoignage vécu: je vis avec un hermaphrodite d'apparence masculine, possédant les attributs masculins et les attributs féminins: nous avons eu ensemble un Enfant né en 2002, qui a maintenant 5 ans et qui toit comme sa Mère est né Hermaphrodité: à sa naissance une tâce violette au bas des reins a disparu quelques heures plus tard comme ce fut le cas de sa Mère, et de sa grand-mère car dans cette Famille tous et depuis leurs origines, sont Hermaphrodites.

Nous avons été obligé de faire naître notre Fils hors de France, tant les comportements français sont rétrogrades, passéistes et pour tout dire imbéciles...

Je suis fier de mon Conjoint avec lequel je suis marié , qui vit très bien sa "différence" , en tant qu'homme et en tant que femme , et même nous rions beaucoup à voir la tête des coincés du bulbe lorqque en public notre fils appelle "Maman"...lors des rares séjours de notre fils en France, ce pays aux usages rétrogrades et passéiste... imbu de la supériorité des soit disant "hommes" ....

Lorsque notre fils enfantera, assurant ainsi la pérennisation de notre Dynastie, il le fera selon les usages de cette Maison dont il provient, avec sérénité et joie.

J